Transitions & Energies

En 2020 déjà, la France dans le top 10 de la transition… grâce au nucléaire

La publication d'un article mettant en avant le fait que la France était le quatrième pays le plus vert selon un classement de la MIT Technology review ayant provoqué une polémique, nous republions un article de 2020 sur un classement tout aussi...

Nucléaire: l’EPR finlandais d’Olkiluoto va enfin charger son combustible

Le premier EPR, le véritable prototype dont la construction a été lancée en Finlande à Olkiluoto en 2005, devrait enfin entrer en service au début de l'année prochaine. Il va commencer dans les prochains jours à charger l'uranium dans son réacteur...

Pour RTE, la France pourrait bien manquer d’électricité au cours des hivers prochains

Pour limiter le risque de pénurie d'électricité dans les prochaines années, RTE demande de maintenir en activité la centrale thermique de Cordemais et de ne pas fermer deux réacteurs nucléaires entre 2024 et 2026. Et après, tous les problèmes auront...

Les articles de la catégorie Nucléaire

SPARC TOKAMAK MIT

Fusion nucléaire: les promesses du réacteur SPARC du MIT

Plusieurs équipes dans le monde travaillent sur des projets de réacteurs à fusion nucléaire. A côté du pharaonique ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor), des équipes universitaires américaines estiment que leur modèle SPARC de réacteur de plus petite taille pourrait produire de l'électricité dès 2035.

TerraPower Natrium

La Chine et les Etats-Unis parient sur le nucléaire, la France s’en détourne

Au moment où la France se détourne du nucléaire, faute de courage politique et de capacité à prendre des décisions, une énergie dont elle est encore un des leaders mondiaux, d’autres y voient la meilleure opportunité technologique de pouvoir mener rapidement la transition énergétique avec de l’électricité décarbonée, abondante et non intermittente. C’est notamment le cas de la Chine et des Etats-Unis. La Chine a ainsi décidé de devenir tout simplement le numéro un mondial du nucléaire et s’en donne les moyens. Non seulement, les seuls réacteurs EPR de nouvelle génération (de conception française) qui fonctionnent se trouvent en Chine, Taishan 1 et Taishan 2, mais Pékin entend construire une centaine de nouveaux réacteursdans les quinze prochaines années. De petits réacteurs plus souples, plus sûrs, moins coûteux Aux Etats-Unis, la démarche technologique et économique est différente. Elle privilégie le développement de nouveaux réacteurs nucléaire de petite taille, plus souples, plus sûrs et moins coûteux, complémentaires des renouvelables intermittents. Les Etats-Uni testent aussi la production d’hydrogène vert directement dans les vieilles centrales nucléaires. Le signe...

Mini-réacteur nucléaire Rolls-Royce

La complémentarité nucléaire hydrogène

L'électricité nucléaire pourrait être le moyen idéal pour produire de l'hydrogène vert à grande échelle à des coûts acceptables. Elle est bas-carbone et le coût de fonctionnement des centrales est presque identique qu'elles fonctionnent à la moitié de leur puissance ou à pleine puissance.

Centrale nucléaire

Nucléaire, courage fuyons

Depuis deux décennies, la France n'a plus de vraie stratégie nucléaire. Il devient pourtant urgent d'en définir une, face au vieillissement des centrales existantes, au risque de manque de capacités de production électrique et à la nécessité de conserver une électricité décarbonée. Mais le gouvernement a encore décidé... de ne rien décider et d'attendre, au mieux 2022, après l'élection présidentielle.

Flamanville Chantier EDF

EPR de Flamanville: le réquisitoire de la Cour des comptes

Dans un rapport sans concession, rendu public le 9 juillet, la Cour des comptes pointe les responsabilités des dérives et des errements du chantier du réacteur nucléaire de nouvelle génération, EPR, de Flamanville. Les coûts ont été multipliés par 3,3 et les délais de construction par 3,5. Les magistrats n'épargnent personne, ni l'EDF, ni Areva, ni l'Etat, ni l'Autorité de sûreté nucléaire.

atomkraft nein danke-button

Allemagne: l’abandon du nucléaire a coûté des dizaines de milliards et des centaines de vie

L'Allemagne va-t-elle réussir à se passer enfin du charbon? Une étude de chercheurs de l'Université de Berkeley montre que la fameuse transition énergétique allemande, consistant à investir massivement dans l'éolien et le solaire et à abandonner en même temps le nucléaire, a eu des conséquences dramatiques. L'intermittence de production des renouvelables a été compensée par le recours au charbon, ce qui s'est traduit par des coûts plus élevés, plus de pollution et plus de problèmes sanitaires.

Centrale nucléaire de Fessenheim

Le dernier réacteur de Fessenheim s’est arrêté définitivement

La stratégie de transition énergétique française est toujours aussi incohérente et dictée avant tout par des considérations de tactique politicienne. Fermer le dernier réacteur de Fessenheim revient à se priver d'une source permanente de production électrique bas carbone que l'on pourra difficilement remplacer dans les prochaines années.

Thunderstorm wikimedia commons

Il est temps de mettre fin à la vente contrainte par EDF d’électricité nucléaire aux fournisseurs alternatifs

Le mécanisme dit de l'Arenh (Accès régulé à l’électricité nucléaire historique) est une usine à gaz visant à créer artificiellement une concurrence dans la commercialisation en France d'électricité. Il contraint EDF à vendre à ses concurrents de l'électricité nucléaire à des prix artificiellement bas. Dans les faits, ni EDF, ni le consommateur, ni la transition énergétique ne bénéficient de ce mécanisme absurde.