Transitions & Energies

Recharge des véhicules électriques, l’Europe n’est pas du tout au rendez-vous

Sans bornes de recharge nombreuses, faciles d'utilisation et puissantes et rapides, le développement de la voiture électrique va se heurter rapidement à un mur. Un rapport de la Cour européenne des comptes tire la sonnette d'alarme. D'un côté...

Douze millions de voitures bientôt interdites dans les métropoles. Pourquoi?

Les zones de faibles émissions ou ZFE vont se multiplier en France d'ici à 2024. Elles ont pour objet d'interdire la circulation des véhicules les plus anciens qui sont à la fois les plus polluants (particules fines et dioxyde d'azote) et les plus...

Le dernier numéro du magazine Transitions & Energies est paru

Transports, rien ne sera plus comme avant Le nouveau numéro de Transitions & Energies vient de paraitre. Titré, «Energie et Transport, la révolution qui vient», il consacre notamment un dossier approfondi à la révolution des transports. Elle ne...

Les articles de la catégorie Mobilité

Airseas 2

La marine marchande revient à la voile

Le retour de la marine marchande à voile n'est pas pour demain ni après-demain. Mais utilisée comme un complément et comme un moyen de réduire la consommation et les émissions de gaz à effet de serre des grands cargos qui sillonnent les mers, la voile a sans doute un rôle à jouer dans la transition. C'est ce que veut démontrer depuis 2016 la start-up toulousaine Airseas avec son aile-voile.

La France va se doter de trains régionaux à hydrogène

Sur les 30.000 kilomètres de voies ferrées en France, environ la moitié n'est pas électrifiée. Et les électrifier n'aurait aucune chance de devenir un jour rentable. La solution pour remplacer les 1.100 motrices diesel qui circulent sur ses voies passe par les trains à hydrogène et notamment ceux fabriqués par Alstom. Ils sont testés dans plusieurs pays européens depuis des années et quatre régions françaises vont enfin passer commande de plusieurs rames dans les prochains jours. Il a fallu vaincre les réticences de la SNCF.

Tesla Model 3

Les propriétaires de voitures électriques habitent une maison et possèdent un autre véhicule thermique

Une enquête d'Enedis sur la voiture électrique montre qu'elle reste aujourd'hui réservée à une catégorie aisée de la population. Les propriétaires de voitures électriques sont 88% à habiter dans une maison et à recharger leur véhicule dans leur garage. A 79%, ils ont un autre véhicule à moteur thermique pour effectuer de longs trajets. La démocratisation de l'électrique va prendre du temps.

Nissan-Qashqai-2021-01

Nissan a réussi à améliorer l’efficacité énergétique du moteur thermique

Avec son système E-Power Nissan a mis au point une technologie de transition qui réduit la consommation et les émissions des moteurs thermiques. Elle consiste notamment à n'utiliser le moteur thermique dont les performances énergétiques sont optimisées que pour alimenter un générateur qui recharge une batterie qui elle-même fait fonctionner un moteur électrique qui propulse le véhicule. Un véhicule hybride mais avec des motorisations en série.

Tesla dans la neige

Pourquoi les véhicules électriques n’aiment pas du tout le froid

Une chute des températures n’affecte pas seulement l’autonomie des véhicules électriques, mais aussi les temps de recharge et les performances des systèmes de récupération d’énergie au freinage. Dans des conditions extrêmes, l’autonomie peut être réduite de 50%. Quant aux bus électriques de la ville d'Amiens, la plupart ont été incapables de sortir de leur dépôt la semaine dernière...

Embouteillage Miami Wikimedia commons

La voiture électrique est toujours loin de susciter l’enthousiasme des consommateurs

Les ventes de voitures électriques à batteries ont battu des records l'an dernier. Pour autant, comme le montre une étude menée par l'équipementier Continental dans cinq pays, la France, l'Allemagne, les Etats-Unis, le Japon et la Chine, il y a encore beaucoup à faire pour séduire et convaincre les conducteurs. Une majorité de Français, d'Allemands, d'Américains et de Japonais n'a pas l'intention de passer à l'électrique. Seuls les Chinois sont majoritairement convaincus. Le succès de la voiture électrique reste étroitement lié aux subventions à l'achat et aux pressions, fiscales et réglementaires, sur les consommateurs et les constructeurs automobiles. La raison en est simple, la voiture électrique offre encore aujourd'hui des prestations et des possibilités inférieures au véhicule à moteur thermique, des coûts à l'achat plus élevés et plus de contraintes. Pour la première fois de l'histoire automobile, une technologie est imposée non par les consommateurs ou l'industrie, mais par les pouvoirs publics.

Les batteries lithium-ion d'une Nissan Leaf

Batteries solides, l’espoir fait vivre

En théorie, les batteries solides ont tout pour plaire. Elles sont plus légères, ont une plus grande densité énergétique, coûtent moins chères et se rechargent plus vite que les batteries lithium-ion. En pratique, cela fait des années qu'on annonce leur arrivée imminente sur le marché. Et il faudra encore attendre un moment.

Bois Chauffage

De l’exode rural à l’exode urbain

La pandémie a marqué l'accélération d'un phénomène diffus depuis les années 1990 qui voit des populations de plus en plus nombreuses quitter les villes. Même si l'Insee a toujours minoré le phénomène. Des comportements qualifiés des noms barbares de périurbanisation puis de rurbanisation. Une certitude, les métropoles ont perdu de leur attractivité et les «exilés urbains» sont de plus en plus nombreux.

Tesla dans la neige

Pour l’équipementier Bosch, l’Union Européenne se trompe en imposant la voiture électrique à batteries

En imposant la voiture électrique à batteries aux consommateurs tout comme aux constructeurs automobiles, l'Union Européenne mise-t-elle sur une technologie qui a un potentiel et un avenir finalement limités? La question mérite d'autant plus d'être posée que cette transition rapide imposée vers la voiture électrique à batteries met à mal l'industrie automobile européenne. Elle y perd son avance technologique sur ses concurrents en Asie et en Amérique et son indépendance vis-à-vis des producteurs de batteries. Il s'agissait pourtant d'une des rares industries dans laquelle l'Europe était encore dominante. Reste que les doutes exprimés par les constructeurs, même s'ils visent avant tout à défendre leurs intérêts, arrivent de toute façon bien tard.

Paris deux roues

Faire payer le stationnement en ville aux deux roues motorisés est sans doute nécessaire

Les deux-roues motorisés ont envahi depuis plusieurs années les espaces publics des grandes villes. Non seulement, ces espaces doivent servir à tout le monde et pas seulement à quelques-uns, mais les deux-roues motorisés provoquent de nombreuses nuisances, notamment bruit et pollution. Loin d'être seulement une solution à la question des transports urbains, même s'ils contribuent à fluidifier le trafic, ils sont aussi la source de problèmes. Il faut donc limiter leur emprise sur les villes. Faire payer leur stationnement est un moyen apparemment efficace de limiter leur expansion, leurs nuisances et de réduire le chaos de la circulation urbaine.

Les modeles Tesla

Le nombre de voitures électriques et hybrides vendues neuves l’an dernier a doublé

Le marché automobile français a connu une année 2020 très particulière. Un effondrement de 25,5% des ventes de véhicules particuliers neufs lié à la pandémie et un doublement, dans le même temps, du nombre de voitures électriques et hybrides commercialisées neuves. On peut parler à la fois de l'électrification en marche du véhicule individuel, nettement corrélée aux aides et subventions à l'achat, et en même temps d'une grande prudence des Français. Car le marché de l'occasion n'a quasiment pas baissé en volume l'an dernier.