Transitions & Energies

Les progrès permanents et spectaculaires des batteries, un fantasme

C'est un mythe entretenu depuis des années par les constructeurs de voitures électriques. Celui des progrès constants effectués par les batteries et les promesses de nouvelles technologies qui vont bientôt permettre d'augmenter considérablement leur...

La marine marchande revient à la voile

Le retour de la marine marchande à voile n'est pas pour demain ni après-demain. Mais utilisée comme un complément et comme un moyen de réduire la consommation et les émissions de gaz à effet de serre des grands cargos qui sillonnent les mers, la...

La demande énergétique mondiale est grandement sous-estimée

Les modèles utilisés par la quasi-totalité des organismes qui font des prévisions et construisent des scénarios de transition surévaluent les économies d’énergie réalisables. S'il est bien possible de décorréler croissance économique et consommation...

Les articles de la catégorie Sciences & techno

Partie du Soleil NASA

L’énergie solaire est 100% nucléaire, la preuve par les neutrinos

Né il y a 4,6 milliards d'années, le soleil est la source de toute vie et de presque toute énergie sur terre. Notre étoile est un gigantesque réacteur à fusion nucléaire qui assemble des atomes d’hydrogène pour en faire des atomes d’hélium. Il en assemble 600 tonnes par seconde à une température de 15 millions de degrés Celsius.

Il y a trois façons de mesurer l’empreinte carbone

L'empreinte carbone territoriale, les rejets de CO2 dans un pays, l'empreinte de consommation, qui prend en compte les importations, et l'empreinte d'extraction, sont des données très différentes. Elles ne s'additionnent pas car elles mesurent des réalités différentes. Il ne faut pas le perdre de vue lors des comparaisons.

Atmosphere Wikimedia

Convertir le CO2 de l’atmosphère en carburant

La transition énergétique ne se fera pas sans passer, au moins pendant quelques décennies, par la capture du CO2. Après la question est de savoir que faire de ce CO2. Le stocker ou l'utiliser. Une équipe de chercheurs de l'Université de Lille travaille sur un carburant fabriqué avec le CO2 récupéré baptisé DME (diméthyle éther) qui serait un excellent substitut au gasoil. Shanghai Diesel, AB Volvo, Isuzu Trucks et Nissan Diesel développent des camions alimentés au DME.

La future île artificielle danoise

Le Danemark va construire une gigantesque île artificielle pour servir de relais aux éoliennes marines

Un centre énergétique artificiel, installé en mer du Nord à 80 kilomètres des côtes danoises, a pour ambition de distribuer de l'électricité provenant de parcs éoliens marins à dix millions de foyers en Europe. Il produira également de l'hydrogène vert afin de stocker une partie de l'électricité  produite et de fournir des carburants pour la navigation, l'aviation, l'industrie et les transports lourds. Il s'agit du plus grand projet de construction de l'histoire du Danemark qui est une puissance de l'éolien. Le premier fabricant au monde d'éoliennes, Vestas, est danois.

Tempete Neige Texas 2021

Les leçons à tirer du blackout au Texas

Confronté à des tempêtes de neige et une baisse historique des températures, le réseau électrique du Texas a été incapable de faire face. Des millions de texans ont été privés d'électricité. La dérégulation du marché de l'électricité au Texas est une explication, mais elle n'est pas la seule. L'Europe en général et la France en particulier, dont les systèmes électriques se dégradent, ne sont pas à l'abri de connaître un jour pareille mésaventure.

sidérurgie wikimedia commons

Comment décarboner l’industrie lourde

Décarboner l'industrie lourde est un des défis majeurs de la transition énergétique. Les sociétés modernes ne peuvent pas exister sans ciment, sans acier ou sans chimie. Des industries aujourd'hui presque totalement dépendantes des énergies fossiles.

PowerPaste Fraunhofrer IFAM

La pâte d’hydrogène, peut-être le meilleur moyen d’utiliser cette forme d’énergie

L'hydrogène, qui n'est pas une source d'énergie mais un vecteur comme l'électricité, est assez difficile à stocker, transporter et utiliser. A moins de pouvoir s'en servir pour alimenter une pile à combustible via des cartouches et sous la  forme d'une pâte. Des cartouches fonctionnant à température ambiante et à la pression atmosphérique. Une idée prometteuse aujourd'hui développée en Allemagne par l'institut IFAM.

Tesla dans la neige

Pourquoi les véhicules électriques n’aiment pas du tout le froid

Une chute des températures n’affecte pas seulement l’autonomie des véhicules électriques, mais aussi les temps de recharge et les performances des systèmes de récupération d’énergie au freinage. Dans des conditions extrêmes, l’autonomie peut être réduite de 50%. Quant aux bus électriques de la ville d'Amiens, la plupart ont été incapables de sortir de leur dépôt la semaine dernière...

Foret Wikimedia Commons

Sur Terre, la masse de l’artificiel égale désormais la masse du vivant

Une étude publiée dans la revue Nature par une équipe de scientifiques de l’Institut Weizmann en Israël montre que toutes les constructions et productions humaines ont atteint cette année une masse équivalente à celle de tous les organismes vivants existant sur Terre. Et cette évolution est loin d’être terminée. L’humanité construit, avec de l’énergie, des bâtiments, des monuments, des routes, des véhicules, des produits… à un rythme qui double tous les 20 ans.

Les batteries lithium-ion d'une Nissan Leaf

Batteries solides, l’espoir fait vivre

En théorie, les batteries solides ont tout pour plaire. Elles sont plus légères, ont une plus grande densité énergétique, coûtent moins chères et se rechargent plus vite que les batteries lithium-ion. En pratique, cela fait des années qu'on annonce leur arrivée imminente sur le marché. Et il faudra encore attendre un moment.

Paris Wikimedia Commons

Les effets des confinements sur la qualité de l’air ont été très exagérés

Les confinements ont permis de mener une expérience sans précédent en grandeur réelle. Mesurer l'impact réel des transports sur la pollution atmosphérique dans les villes. Conclusion, si la circulation routière contribue évidemment à répandre des particules fines, du dioxyde d'azote et de l'ozone dans l'atmosphère, c'est dans des proportions bien moindres que l'affirment sans cesse les adversaires des véhicules motorisés. Et parfois, les effets sont marginaux. Ainsi, les proclamations d'une baisse spectaculaire de la pollution atmosphérique au début de l'année 2020 étaient très exagérées. Les graphiques d'Airparif pendant les deux confinements le montre tout comme une étude récente de chercheurs de l'Université de Birmingham sur 11 grandes villes dans le monde.