Transitions & Energies

Petrobras, la grande compagnie pétrolière brésilienne, victime de Bolsonaro

Petrobras est la première entreprise du Brésil. Elle est la clé du développement du pays et de sa capacité à prendre à terme le tournant de la transition énergétique. Mais les interventions politiques répétées du gouvernement dans sa gestion...

Pourquoi les compagnies vont continuer à chercher du pétrole

Même si la demande de pétrole a déjà atteint son maximum dans le monde («Peak oil»), ce qui est loin d'être une certitude, l'humanité va continuer à consommer des centaines de milliards de barils dans les prochaines années et décennies.

Sommes nous au début d’une ère de flambée des matières premières?

La transition énergétique peut, en partie, se résumer à utiliser des métaux plutôt que du pétrole pour avoir de l'énergie. Les panneaux solaires, les batteries, les piles à combustibles, les éoliennes, les réseaux électriques, les moteurs...

Les articles de la catégorie Fossile

Usine de gaz liquéfié en Alaska ConocoPhilips

Le gaz naturel liquéfié ne connait pas la crise

Le gaz naturel est aujourd'hui l'énergie fossile la moins décriée. Elle est utilisée par de nombreux pays dont la Chine, l'Inde, les Etats-Unis et l'Allemagne pour remplacer leurs centrales électriques au charbon. Le gaz naturel émet 50% de moins de CO2 que le charbon. L'an dernier, en dépit de la récession mondiale liée à la pandémie, le gaz naturel sous sa forme liquéfiée (GNL), facile à transporter, a continué à se développer tandis que la consommation de pétrole et de charbon baissait sensiblement.

Les leçons à tirer du blackout au Texas

Confronté à des tempêtes de neige et une baisse historique des températures, le réseau électrique du Texas a été incapable de faire face. Des millions de texans ont été privés d'électricité. La dérégulation du marché de l'électricité au Texas est une explication, mais elle n'est pas la seule. L'Europe en général et la France en particulier, dont les systèmes électriques se dégradent, ne sont pas à l'abri de connaître un jour pareille mésaventure.

Train Charbon Wikimedia

Pourquoi le charbon résiste

Le charbon assure environ 60% des besoins en énergie primaire de la Chine, le pays qui consomme le plus d'énergie au monde, et 60% de l'électricité produite par l'Inde, le troisième pays le plus consommateur d'énergie. Il est pourtant responsable de près de la moitié des émissions de CO2 dans le monde provenant de l'énergie. Mais pour des raisons de coûts, d'indépendance énergétique et de facilité technique d'utilisation, son déclin est lent.

Old_car Wikimedia

Non, les énergies fossiles n’appartiennent pas encore au passé

La transition énergétique n'appartient pas au monde du rêve ou du verbe. Les discours apocalyptiques comme moralisateurs, au choix, ne mènent nulle part s'ils nient les faits. Le principe de réalité est que nous n'avons aujourd'hui ni les moyens économiques, technologiques et politiques de nous passer dans un avenir proche des énergies fossiles. On ne remplace pas dix milliards de tonnes d'énergies fossiles consommées par an dans le monde par des imprécations. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas commencer à le faire, mais que se fixer des objectifs impossibles à atteindre est le meilleur moyen de ne pas réussir et de se décourager. Si la crise sanitaire doit au moins avoir un effet positif, c'est de nous remettre en phase avec le monde tel qu'il est.

Mine Charbon Australie

Les conséquences de l’embargo chinois sur le charbon australien

En voulant sanctionner l'Australie, coupable d'avoir demandé une enquête internationale indépendante sur l'origine de la pandémie de Coronavirus, la Chine a peut-être commis une erreur. L'économie australienne n'en souffre pas trop, mais l'économie chinoise commence à subir des pénuries d'électricité et des coupures de courant qui affectent des centaines de millions de personnes. Beijing montre aussi que sa puissance économique est une arme politique. Un avertissement.

Installation petrolière russe

Pourquoi la Russie commence à se préparer au déclin des hydrocarbures

Pour la première fois, un membre du gouvernement russe a reconnu que son pays se préparait à un éventuel déclin des énergies fossiles et à une baisse des recettes tirées des exportations de pétrole et de gaz. La Russie est le premier exportateur mondial d'énergie. Vladimir Poutine s'est engagé à plusieurs reprises, sans y parvenir, à réduire la dépendance de son pays aux exportations d'énergies fossiles. Moscou pourrait maintenant bien être contraint de le faire.

Joe Biden 2 Wikimedia Common

Ce que l’élection de Joe Biden signifie pour l’énergie aux Etats-Unis

L'administration Biden devrait avoir une politique énergétique très différente de celle de l'administration Trump. Elle devrait notamment être beaucoup moins favorable à l'industrie pétrolière et gazière et favoriser le solaire, l'éolien et les véhicules électriques. Mais tout va dépendre notamment de la capacité des démocrates à prendre le contrôle du Sénat.

Petrole Schiste Wikimedia

Ni Trump, ni Biden ne peuvent changer l’avenir de l’industrie pétrolière américaine

L'offre de pétrole dans le monde est aujourd'hui trop abondante par rapport à la demande. Le vainqueur de l'élection présidentielle américaine, quel qu'il soit, n'y peut rien. Le plus grand danger pour l'industrie pétrolière américaine ne vient pas d'un soutien ou non de la Maison Blanche à la facturation hydraulique et au pétrole de schiste, mais du Covid-19 et du développement des énergies de substitution.

Puit de pétrole Wikimedia

Pour BP, le pic pétrolier (peak oil) c’est maintenant

Le groupe pétrolier britannique BP a annoncé la semaine dernière que la consommation de carburants fossiles devrait baisser pour la première fois de l'histoire du fait à la fois des politiques en faveur des énergies renouvelables, de l'électrification massive des usages et des effets durables de la pandémie sur l'économie mondiale. Ces prévisions justifient sa stratégie qui consiste à vendre ses actifs pétroliers et basculer massivement vers la production de renouvelables.

Charbon

La Chine est devenue, de loin, le principal producteur d’énergie au monde

L'Arabie Saoudite, la Russie et plus encore les Etats-Unis ne sont pas les premiers producteurs au monde d'énergie. Ils sont loin derrière la Chine, premier producteur au monde d'hydroélectricité, d'électricité solaire, d'électricité éolienne et surtout de charbon. Cela illustre de façon saisissante que la transition énergétique n'est pas entre les mains des occidentaux mais dans celles de la Chine, de l'Inde et de l'Afrique.

Plateforme pétrolière off shore wikimedia commons

L’industrie pétrolière à un tournant de son histoire

La demande de pétrole sera encore plus faible que prévu cette année et en 2021. Deux tendances se télescopent. Celle, à court terme, de la profonde récession liée à la pandémie qui fait baisser la demande d'énergie dans le monde et celle, de long terme, qui marque le déclin des carburants fossiles et du premier d'entre eux, le pétrole. L'industrie pétrolière peut-elle se remettre de la «pire année de son histoire»?