Transitions & Energies
Paris Champs Elysées Wikimedia Commons

Douze millions de voitures bientôt interdites dans les métropoles. Pourquoi?

Les zones de faibles émissions ou ZFE vont se multiplier en France d'ici à 2024. Elles ont pour objet d'interdire la circulation des véhicules les plus anciens qui sont à la fois les plus polluants (particules fines et dioxyde d'azote) et les plus émetteurs de gaz à effet de serre. Le problème est que la circulation automobile ne joue qu'un rôle relativement limité dans la pollution atmosphérique. Ce qu'ont démontré les expériences en grandeur réelle de baisse de la circulation qu'ont été les deux périodes de confinement de l'année 2020. Il y a eu à chaque fois des pics de pollution en région parisienne! Mais il est facile, et sans doute électoralement payant, de s'attaquer à l'automobile. Même si cela ne règle pas vraiment les problèmes de pollution atmosphérique et contribue à creuser le fossé entre la France des grandes villes et la France périphérique.

home

Le dernier numéro du magazine Transitions & Energies est paru

Transports, rien ne sera plus comme avant Le nouveau numéro de Transitions & Energies vient de paraitre. Titré, «Energie et Transport, la révolution qui vient», il consacre notamment un dossier approfondi à la révolution des transports. Elle ne fait que commencer mais son impact sera considérable sur nos modes de vie et nos économies. Elle aura pour conséquence inévitable de renchérir le coût des transports et d’en réduire l’offre pour les marchandises comme pour les personnes. La mondialisation à base d’énergies fossiles signifiait des transports toujours plus nombreux, toujours moins coûteux, toujours plus rapides et sur des distances toujours plus grandes. Ce ne sera plus le cas. Le problème est que les technologies de substitution sont loin d’être matures et suffisantes. Pour ce qui est des transports terrestres, la voie est celle du moteur électrique. À savoir l’électrification directe, avec les batteries, et indirecte avec l’hydrogène vert produit par électrolyse et transformé par une pile à combustible. Les batteries pour les véhicules légers et sur des distances relativement courtes et l’hydrogène pour les marchandises, l’utilisation intensive et les longues distances. Dans les domaines...

Airseas 2

La marine marchande revient à la voile

Le retour de la marine marchande à voile n'est pas pour demain ni après-demain. Mais utilisée comme un complément et comme un moyen de réduire la consommation et les émissions de gaz à effet de serre des grands cargos qui sillonnent les mers, la voile a sans doute un rôle à jouer dans la transition. C'est ce que veut démontrer depuis 2016 la start-up toulousaine Airseas avec son aile-voile.

Indice 2020 de transition énergétique du WEF

En 2020 déjà, la France dans le top 10 de la transition… grâce au nucléaire

La publication d'un article mettant en avant le fait que la France était le quatrième pays le plus vert selon un classement de la MIT Technology review ayant provoqué une polémique, nous republions un article de 2020 sur un classement tout aussi flatteur de la France par le World Economic Forum. Cette fois, la France occupe la huitième place mondiale de l'indice de transition énergétique. Elle la doit notamment à une production d'électricité abondante, fiable et très peu émettrice de CO2 grâce au nucléaire.

Joe Biden 2 Wikimedia Common

Joe Biden veut investir 2 mille milliards de dollars dans les transports et la transition énergétique

Le président américain a pris pour modèle son illustre prédécesseur Franklin Delano Roosevelt et comme lui veut relancer et transformer l'économie américaine avec un New Deal. L'accent est mis dans un plan massif d'investissement sur la modernisation des infrastructures de transport et la transition énergétique. Les moyens sont considérables et l'ambition est grande, rattraper la Chine dans ce domaine.

Camion Hydrogene Hyundai

Électricité plus hydrogène, la recette idéale pour décarboner?

Les coûts de l'électricité renouvelable, notamment éolienne et solaire, ne cessent de baisser et leur part dans la production augmente rapidement. Problème, cette production est par nature intermittente. Il faut donc trouver le moyen d'assurer l’équilibre en permanence entre l’offre et la demande sur le réseau électrique. Pour qu’un système électrique soit viable et économique il ne suffit pas en effet de produire à bas coût, encore faut-il que la production réponde à la demande… et ce à tout moment. Sinon c’est le «black-out». L'hydrogène semble aujourd'hui une solution idéale, pour stocker de l'électricité et également pour se substituer aux carburants fossiles quand l'électricité ne le peut pas directement.

tesla semi-2021

Le camion électrique à batteries attendra encore

Tesla vient encore de retarder la sortie de son camion électrique, le Semi, présenté en fanfare en novembre 2017. La question reste posée de savoir si la motorisation électrique avec batteries est en l'état actuel de la technologie la mieux adaptée aux transports lourds et sur longue distance. L'électrique avec pile à combustible et hydrogène semble plus performant et des camions à hydrogène sont déjà sur les routes.

Alstom Coradia iLint Test Pays-Bas

La France va se doter de trains régionaux à hydrogène

Sur les 30.000 kilomètres de voies ferrées en France, environ la moitié n'est pas électrifiée. Et les électrifier n'aurait aucune chance de devenir un jour rentable. La solution pour remplacer les 1.100 motrices diesel qui circulent sur ses voies passe par les trains à hydrogène et notamment ceux fabriqués par Alstom. Ils sont testés dans plusieurs pays européens depuis des années et quatre régions françaises vont enfin passer commande de plusieurs rames dans les prochains jours. Il a fallu vaincre les réticences de la SNCF.

Olkiluoto EPR

Nucléaire: l’EPR finlandais d’Olkiluoto va enfin charger son combustible

Le premier EPR, le véritable prototype dont la construction a été lancée en Finlande à Olkiluoto en 2005, devrait enfin entrer en service au début de l'année prochaine. Il va commencer dans les prochains jours à charger l'uranium dans son réacteur. Il aura fallu 16 ans! Un échec industriel et commercial qui a coulé Areva. L'ex-champion français du nucléaire a été démantelé et n'a plus qu'une activité aujourd'hui, mener à son terme le chantier d'Olkiluoto.

En ligne dès maintenant


Inscrivez-vous à la newsletter de Transitions&Énergies




Agenda

home
Qui fait quoi dans le monde de l’énergie