Transitions & Energies
Ammoniac Wikimedia Commons

Pas de transition sans ammoniac vert

L'ammoniac est indispensable, notamment pour l'agriculture. Il est aujourd'hui fabriqué avec du gaz naturel et du charbon, mais peut l'être avec de l'hydrogène vert (produit avec de l'électricité décarbonée). C'est le meilleur moyen aujourd'hui de décarboner l'agriculture à condition de rendre l'ammoniac vert économiquement viable. Enfin, l'ammoniac ayant une densité énergétique nettement supérieure aux batteries et même à l'hydrogène, il pourrait servir de carburant, notamment pour le transport maritime.

Billets euros

EDF a officiellement une dette de 42 milliards d’euros, en réalité bien plus

Non seulement l’endettement net d’EDF ne prend pas en compte le stock de titres «hybrides» versé aux capitaux propres, mais le groupe doit continuer à investir massivement tant dans la sécurité nucléaire que dans les énergies renouvelables. La dette va croître dans un contexte déprimé avec des marges très réduites.
Article paru dans le numéro 7 du magazine Transitions & Energies.

Bougie wikimedia commons

Pour France Stratégie, les pénuries d’électricité seront permanentes en Europe d’ici 2030

L'Europe de l'électricité va dans le mur. Sans se concerter, tous les pays européens ou presque ont adopté la même stratégie. Elle consiste à remplacer des moyens de production d'électricité dits pilotables par des renouvelables intermittents et aléatoires. En conséquence, selon une étude très récente et alarmiste, France Stratégie estime que dès 2030 et sans doute même avant le réseau électrique européen «ne pourra plus faire face à toutes les demandes de pointe moyenne». En clair, les pénuries et les coupures seront fréquentes. Un appauvrissement généralisé.

Ligne haute tension

EDF: en route vers la catastrophe

Comment un des grands succès français technique et économique des Trente Glorieuses, une entreprise fournissant à tout le pays une électricité abondante et bon marché, s’est transformé en désastre à force de lâchetés et de compromissions. Le bien commun représenté par EDF est en passe d’être dilapidé pour des raisons idéologiques et d’autres encore moins convenables.
Article publié dans le numéro 7 du magazine Transitions & Energies.

Blackout en Amérique du nord en 2003

Un black-out a été évité de justesse en Europe le 8 janvier

Une baisse brutale de tension sur le réseau électrique européen interconnecté, aujourd'hui encore inexpliquée, a nécessité vendredi 8 janvier en début d'après-midi des mesures d'urgence pour éviter un black-out (une coupure de courant généralisée). Cet incident illustre la fragilité grandissante des réseaux électriques. Ils sont aujourd'hui inadaptés à des productions renouvelables toujours plus importantes qui sont intermittentes et aléatoires.

Hydrogène Air Liquide

La France se dote d’un ronflant Conseil national de l’hydrogène

Le gouvernement vient de créer un Conseil national de l'hydrogène qui illustre son revirement spectaculaire sur cette forme d'énergie. Ce Conseil est parrainé par pas moins de quatre ministères et le Conseil national de l'industrie. Il associe également Régions de France et une quinzaine de groupes industriels. Même s'il a toutes les apparences d'un énième comité Théodule dont nos administrations ont le secret, il faut espérer que ce Conseil contribue utilement à créer une filière d'hydrogène vert ou décarboné. Il s'agit aujourd'hui du seul carburant de substitution à l'essence, au gaz naturel et au diesel dans de nombreux domaines d'activité.

Centrale nucléaire de Fessenheim

Le risque de pénurie d’électricité est une réalité appelée à durer

Les Français ont été appelés à la fin de la semaine dernière à réduire leur consommation d'électricité face à une vague de froid très modérée. Des décalages d'opérations de maintenance sur des centrales nucléaires liés au confinement et surtout des choix politiques à courte vue et les errements d'EDF ont conduit à cette situation. On peut citer pêle-mêle, la fermeture de Fessenheim, les retards répétés de Flamanville, une incapacité depuis des années à construire une stratégie énergétique cohérente, des développements peu maîtrisés dans l'éolien et le solaire... Ce qui se passe n'est une surprise pour personne et tient peu à la pandémie. RTE, le gestionnaire du réseau électrique, avertissait déjà en novembre 2019 des problèmes à venir pour plusieurs années. A force de retarder décisions et investissements et de faire des choix purement politiques...

Barrage trois gorges

Le barrage chinois des Trois Gorges bat le record de production électrique

Le plus grand barrage du monde situé en Chine sur le fleuve Yangzi Jiang a battu en 2020 le record mondial de production électrique pour une installation de ce type. Avec 111.795 GWh, cela a représenté près du tiers de la production du parc nucléaire français. L'hydraulique est de loin la première source d'électricité renouvelable dans le monde. Il existe de nombreux projets très ambitieux en Chine, en Asie et en Afrique. En revanche, la France ne semble plus croire à l'hydraulique.

Eoliennes dégradées

Quelles seront les conséquences de l’installation de 15.000 éoliennes en France d’ici 2035

La Programmation pluriannuelle de l'énergie ou PPE prévoit l'installation au cours des quinze prochaines années de 15.000 nouvelles éoliennes terrestres, ce qui multipliera par trois le parc existant. Est-ce réaliste et est-ce même souhaitable? L’énergie éolienne est incontestablement un élément de la transition énergétique. Mais sa place sera sans doute plus marginale que l'imaginent les lobbys éoliens et des administrations souvent éloignées des réalités techniques et sociales.

En ligne dès maintenant


Inscrivez-vous à la newsletter de Transitions&Énergies




Agenda

home
Qui fait quoi dans le monde de l’énergie