Transitions & Energies
Vue aérienne centrale Civaux

La France échappe au scénario catastrophe pour la production d’électricité cet hiver

Un des risques qui pèse sur l’approvisionnement d’électricité en France, et en Europe, pour l’hiver prochain a été en partie levé. L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a validé le plan d’EDF pour traiter le problème provenant de la découverte depuis octobre 2021 de corrosion sur certains réacteurs de son parc. Si l’ASN avait demandé l’arrêt supplémentaire de réacteurs, cela aurait déstabilisé encore un peu plus le système électrique européen, déjà affaibli par la menace d’une pénurie de gaz faute de livraisons russes. Pour autant, compte tenu de la faiblesse de la production d’électricité nucléaire française, le risque de pénurie est toujours très présent, surtout en cas d’hiver rigoureux.

home

La tragédie du conformisme

Il aura fallu la crise du gaz et de l’électricité et l’invasion de l’Ukraine en février pour que nous revenions à la réalité de la transition énergétique. Il n’y a pas de solution miracle pour substituer en quelques années des sources d’énergies décarbonées aux carburants fossiles. Notre mode de vie est construit sur dix milliards de tonnes de consommation annuelle de pétrole, de charbon et de gaz. La transition n’est pas un problème moral, mais un problème d’ingénierie. Elle consiste avant tout à changer des systèmes. Article paru dans le N° 13 du magazine Transitions & Energies.

Bois Chauffage

Granulés et bois de chauffage: un risque de pénurie auto-réalisatrice

Le chauffage au bois se développe à grande vitesse en France depuis plusieurs années. Il est le plus économique, même si les prix du bois ont beaucoup augmenté, et il est favorisé de fait par la réglementation. Mais les problèmes commencent à s’accumuler. Notamment, la crainte d’une pénurie cet hiver de pellets et de granulés. La France en importe des pays de l’est, ce qui devient compliqué depuis l’invasion de l’Ukraine et le risque de pénurie de gaz. La crainte du manque de bois a d'ailleurs provoqué depuis plusieurs semaines une ruée pour constituer des stocks… Le meilleur moyen de créer la pénurie.

Thunderstorm wikimedia commons

Electrifier les usages est indispensable à la transition, mais compliqué

Pour décarboner l’énergie, il n’y a quasiment pas d’autre possibilité aujourd’hui que de passer pas l’électrification des usages directement et indirectement (hydrogène vert, ammoniac vert, carburants synthétiques). Mais contrairement au discours ambiant, c’est difficile techniquement et industriellement, coûteux et cela va prendre du temps. Eoliennes, panneaux solaires et véhicules électriques ne sont qu’une partie de la solution et comportent eux-mêmes de nombreux inconvénients.

Centrale nucléaire

Il faut sauver le soldat EDF

TRIBUNE
Elizabeth Borne et Emmanuel Macron viennent de confirmer l’intention de l‘Etat de détenir 100 % du capital d’EDF. C’est la méthode choisie par le gouvernement pour donner à notre champion de l’Energie les moyens de son sauvetage, mais aussi de ses ambitions. Mais quelles seront les contreparties de ce projet?
Par Alain Desgranges, ingénieur en Génie atomique et membre de l’ONG PNC-France.

home

Le Sri Lanka, victime d’une politique «verte» suicidaire

Le Sri Lanka a voulu devenir le modèle rêvé des grands experts occidentaux de l’environnement. Le premier pays au monde 100% organique. Il a décidé en avril 2021 d’imposer à tous ses agriculteurs de passer à l’agriculture organique et de cesser d’utiliser des engrais et des pesticides chimiques. Résultat, la production agricole s’est effondrée, les prix de l’alimentation ont explosé, les exportations vitales de thé ont fortement baissé. Si on y ajoute la corruption et la mauvaise gestion, le pays n’a plus les moyens de payer les importations vitales d’énergie et de nourriture. Le Sri Lanka est aujourd’hui en proie à la famine et au chaos politique, social et économique…

Moteur V12 d'une Ferrari 250 Testa Rossa Wikimedia Commons

Comment les moteurs thermiques «gaspillent» les deux tiers de leur carburant

Les moteurs thermiques que l’on trouve aujourd’hui dans l’écrasante majorité des véhicules en circulation sur les routes ont notamment pour défaut d’avoir une efficacité énergétique faible. Ils consomment une grande partie de l’énergie utilisée à fabriquer de la chaleur et dans les frottements entre pièces mécaniques. Réduire ses frottements, en améliorant les lubrifiants et les surfaces, pourrait permettre de réduire la consommation dans des proportions très importantes, jusqu’à 50%.

Flamme Gaz Naturel Wikimedia Commons

L’Allemagne plonge dans une crise énergétique majeure

Des travaux de maintenance, prévus de longue date, ont été lancés le 11 juillet par le géant russe Gazprom sur le gazoduc Nord Stream 1 qui alimente l’Allemagne et l’ouest de l’Europe en gaz naturel via la mer Baltique. Mais rien ne permet d’affirmer qu’après les dix jours prévus de travaux, les livraisons reprendront. Les gouvernements allemand et français prévoient même une coupure définitive en rétorsion des sanctions prises par les Occidentaux contre la Russie depuis l’invasion de l’Ukraine le 24 février. La pénurie prévisible de gaz en Allemagne aura de lourdes conséquences économiques et sociales.

En ligne dès maintenant


Inscrivez-vous à la newsletter de Transitions&Énergies




Agenda

home
Qui fait quoi dans le monde de l’énergie