Transitions & Energies

Tout véhicule électrique en feu… doit être plongé dans l’eau

Tout véhicule électrique en feu… doit être plongé dans l’eau

Quand un véhicule électrique prend feu, soit à la suite d’un accident, soit à la suite d’un court-circuit de ses centaines de kilos de batteries lors d’une recharge, la situation à gérer par les pompiers n’a rien à voir avec celle d’un véhicule à moteur thermique. Il faut beaucoup d’eau et il n’est pas possible après l’intervention de stocker le véhicule sans prendre de grandes précautions. Comme l’explique l’agence Bloomberg, la combustion de batteries lithium ion est très difficile à maitriser.

Avec la multiplication sur les routes des véhicules électriques à batteries, les incendies de ses véhicules augmentent logiquement un peu partout dans le monde. Les vidéos spectaculaires de ce type d’incendies aux Etats-Unis et en Asie circulent sur les réseaux sociaux. Mais cela se passe également en Europe. En quelques semaines, deux véhicules électriques ont brûlé en Europe tandis qu’ils étaient branchés à une station de recharge, une Tesla en Belgique et une BMW I8 aux Pays-Bas. Pour mettre fin à la combustion des batteries et pour éviter toute surprise, les pompiers ont du immerger les véhicules dans des bassins d’eau pendant de nombreuses heures…

Face à un incendie de véhicule électrique, le seul moyen de l’éteindre, c’est d’utiliser de l’eau. Cela peut sembler évident mais pas tant que cela. Les pompiers utilisent la plupart du temps des mousses et des substances chimiques plus efficaces sur les incendies classiques que l’eau. Ce n’est plus le cas avec les véhicules électriques et ces substances sont totalement inefficaces pour mettre fin à la combustion de batteries lithium ion.

Les batteries lithium ion peuvent être victimes d’un phénomène dit d’emballement thermique en cas de court-circuit notamment lors de la recharge. La température de la batterie peut alors dépasser une centaine de degrés, ce qui conduit à un embrasement spontané du véhicule. Même si le feu est maîtrisé, des reprises spontanées d’incendie peuvent se produire tant que la température n’a pas baissé au coeur des batteries.

«Si la batterie haute tension prend feu, qu’elle est exposée à une chaleur élevée, pliée, tordue, fissurée ou brisée de quelque façon que ce soit, utilisez de grandes quantités d’eau pour la refroidir», précise une note de conseils rédigée par Tesla à l’attention des services de pompiers.Le constructeur américain conseille aussi de vérifier pendant une période de 48 heures qu’aucun «point chaud» ne persiste dans les compartiments de batteries en utilisant une caméra thermique.

Mais la première précaution à prendre pour les pompiers concerne les vapeurs toxiques que dégage le feu de batteries. Leur intervention ne peut se faire que sous protection respiratoire…

 

 

En ligne dès maintenant


Inscrivez-vous à la newsletter de Transitions&Énergies




Agenda

Tout véhicule électrique en feu… doit être plongé dans l’eau
Qui fait quoi dans le monde de l’énergie