Transitions & Energies

Le vélo électrique révolutionnaire d’une start-up française

Le vélo électrique révolutionnaire d’une start-up française

La start-up française Veloci Industries a une grande ambition. Elle veut révolutionner le vélo électrique. Son vélo baptisé Ufeel qui devrait être sur le marché au printemps 2020 a de nombreuses particularités. La première est de ne pas avoir de batterie et de ne pas devoir être rechargé.

Dans le concept de Ufeel, une partie de l’énergie musculaire du cycliste qui pédale est récupérée, notamment, au freinage, et l’assiste ensuite lorsqu’il en a besoin. Le système de stockage de l’énergie est présenté comme «plus propre et plus durable» ayant «une durée de vie 100 fois supérieure à celle des batteries… et étant recyclable». Ce n’est effectivement pas une batterie mais un condensateur. Il fonctionne comme une dynamo qui se recharge en roulant. Le condensateur n’utilise pas de matériaux polluants et de métaux rares comme le lithium, il est fabriqué en aluminium et pourrait fonctionner sans problèmes pendant 10 à 15 ans.

Autres particularités de ce vélo: il n’a pas de chaîne et fonctionne avec des engrenages ce qui augmente sa robustesse et il pourrait avoir trois roues pour améliorer sa stabilité pour les enfants et les seniors. Mais cela dépendra dans un premier temps des futurs acheteurs. Ufeel demande à ses éventuels clients de se prononcer sur son site sur le design qui leur convient le mieux. Il y en a trois qui sont proposés et n’ont rien à voir avec les vélos que nous croisons la plupart du temps dans les rues et sur les routes.

Enfin, le coût probable du vélo Ufeel pourrait être de l’ordre de 1.500 à 2.000 euros.

 

 

En ligne dès maintenant


Inscrivez-vous à la newsletter de Transitions&Énergies




Agenda

Le vélo électrique révolutionnaire d’une start-up française
Qui fait quoi dans le monde de l’énergie