Transitions & Energies

Tesla met en garde contre une pénurie de matières premières pour les batteries

Tesla met en garde contre une pénurie de matières premières pour les batteries

La demande croissante de véhicules électriques à batteries dans le monde et les investissements insuffisants dans les mines pourraient déboucher dans quelques années sur une pénurie des matières premières indispensables à la fabrication des batteries. Il s’agit d’un avertissement lancé au début du mois de mai à Washington par Sarah Maryssael, la responsable chez Tesla de l’approvisionnement en matières premières. Dans un premier temps, les cours de matières premières et de métaux comme le graphite, le cobalt, le lithium et le nickel pourraient fortement augmenter renchérissant les prix des véhicules.

Selon Sarah Maryssael, les ressources minérales existent notamment dans des pays comme le Chili, l’Australie et le Canada. Le Congrès américain devrait se pencher dans les prochaines semaines sur un projet de loi accélérant les processus permettant l’exploitation aux Etats-Unis de mines de matériaux considérés comme «critiques» pour la sécurité nationale et l’économie du pays.

Environ la moitié de toutes les voitures électriques vendues dans le monde le sont en Chine où sont fabriqués les trois quarts des composants des batteries. Cette situation est considérée de plus en plus à Washington comme un problème de sécurité nationale.

En kiosque actuellement


Inscrivez-vous à la newsletter de Transitions&Énergies




Agenda

Tesla met en garde contre une pénurie de matières premières pour les batteries
Qui fait quoi dans le monde de l’énergie