Transitions & Energies

Dubaï: 13,6 milliards de dollars pour le premier parc solaire du monde

Dubaï: 13,6 milliards de dollars pour le premier parc solaire du monde

Le parc solaire le plus ambitieux du monde est entré dans sa huitième année de développement. Il devrait être terminé en 2030 dans le désert de Dubaï, la plus grande ville des Emirats Arabes Unis. Il s’agit d’un investissement colossal de la Dubai Energy and Water Authority de 50 milliards de dirhams soit 13,6 milliards de dollars.

Les images satellites montrent déjà des kilomètres de cellules photovoltaïques alignés le long de lignes nettes est-ouest. Une fois achevée, la centrale solaire pourrait alimenter en électricité 1,3 million de foyers. Elle fournira alors 5 000 mégawatts.

Les phases 1 et 2, sont déjà terminées. Elles comptent 2,3 millions de modules photovoltaïques d’une capacité de 213 mégawatts. La troisième phase en construction ajoutera plus de trois millions de modules photovoltaïques et 800 mégawatts de capacité. Elle sera livrée en 2020. EDF est partenaire de cette phase 3 du projet.

Par ailleurs, la base de la plus haute tour CSP (tour d’énergie solaire concentrée) du monde est maintenant terminée. La centrale utilisera des héliostats appelés miroirs pour concentrer la lumière du soleil au sommet de la tour afin de chauffer un flux de sels fondus. La chaleur dégagée sera utilisée pour entraîner les turbines à vapeur et générer de l’électricité. Le parc combinera ainsi les panneaux photovoltaïques et l’énergie solaire concentrée (CSP). Le CSP est considéré comme énergétiquement plus efficace que le photovoltaïque et peut stocker de la chaleur pendant 15 heures donc produire de l’énergie même la nuit quand il n’y a pas de soleil.

Dubaï entend produire 25% de son énergie à partir de sources propres d’ici 2030 et 75% d’ici 2050, soit 42 000 mégawatts.

En ligne dès maintenant


Inscrivez-vous à la newsletter de Transitions&Énergies




Agenda

Dubaï: 13,6 milliards de dollars pour le premier parc solaire du monde
Qui fait quoi dans le monde de l’énergie