Transitions & Energies
home

La transition énergétique n’est pas une question de comportements individuels, mais de choix politiques et technologiques

«Utiliser des ampoules basse consommation, laver ses vêtements à l’eau froide, manger moins de viande, recycler et acheter une voiture électrique… Nous sommes bombardés d’instructions par les défenseurs de l’environnement, les lanceurs d’alerte sur le climat et les médias sur ce que nous devons faire tous les jours pour lutter contre le réchauffement climatique. Malheureusement ces injonctions banalisent le défi du réchauffement climatique et détournent notre attention des énormes changements technologiques et politiques nécessaires pour le combattre.»  En outre, ces différents «bons comportements» individuels ont un impact proche de zéro sur les émissions de gaz à effet de serre. C’est ce qu’explique Bjorn Lombrog, Directeur du Consensus Center de Copenhague, dans un article retentissant publié par Project Syndicate et intitulé «Empty Gestures on Climate Change» (Des gestes vides sur le changement climatique). Spécialiste de l’environnement, Bjorn Lomborg est l’auteur de nombreux livres dont Cool It, How to Spend $75 Billion to Make the World a Better Place ou Prioritizing Development. Il explique suivre à la lettre les injonctions des activistes...

home

EDF et Veolia mettront des décennies à démanteler les six plus vieux réacteurs nucléaires français

EDF et Veolia, le numéro un mondial du nucléaire et le premier groupe de services à l’environnement, ont annoncé il y a quelques jours la création d’une coentreprise baptisée Graphitech. Elle aura pour objet unique de démanteler les plus vieux réacteurs nucléaires français dits au graphite. Ils ont été lancés entre 1956 et 1972 et ne sont plus en activité après avoir été arrêtés entre 1973 et 1994. Mais ils n’ont jamais été complètement démantelés. Il existe dans le monde une soixantaine de réacteurs nucléaires fonctionnant avec cette technologie. «La déconstruction des réacteurs graphite est complexe en raison de leur conception (empilement de couches de graphite à l’intérieur du réacteur) et du volume de matériaux à évacuer», expliquent EDF et Veolia. Ils ajoutent que Graphitech «aura en charge des développements technologiques et des études d’ingénierie, nécessaires à la préparation du démantèlement». Les travaux de démantèlement dans lesquels se lance Graphitech pourraient s’étaler jusqu’à la fin du siècle. La nouvelle société commencera par travailler sur la centrale de Chinon (Indre-et-Loire). Les trois réacteurs de Chinon faisaient partie, avec les deux tranches de Saint-Laurent-des-Eaux...

home

Réduire le gaspillage d’énergie, le moyen le plus efficace pour faire baisser rapidement les émissions de CO2

Combien d’entre vous ont trop chaud en hiver, à cause du chauffage excessif, et trop froid en été, à cause de la climatisation trop puissante? Combien d’entre vous laissent leur ordinateur sous tension la nuit et n’éteignent pas l’éclairage quand ils quittent une pièce au travail comme chez eux? Tout le monde ou presque se comporte comme cela. Selon une étude réalisée au Royaume-Uni par Schneider Electric et citée par le magazine Forbes, au moins 117 millions de tonnes d’émissions de gaz à effet de serre provenaient l’an dernier d’énergie perdue ou gâchée. Pour donner un ordre d’idée, cela représente un quart des émissions de gaz à effet de serre du Royaume-Uni. Et pour les pays en Europe qui dépendent autant ou plus des énergies fossiles pour fabriquer de l’électricité, comme la Pologne, l’Italie, les Pays-Bas, l’Allemagne… les conséquences de ce gaspillage sont identiques ou pires. L’énergie est tout simplement à l’origine en Europe de 80% des émissions de gaz à effet de serre. La première façon efficace de réduire ses émissions consiste à s’attaquer sérieusement au gaspillage… Mais il est plus facile de...

home

La police anglaise juge «inutilisables» ces voitures électriques

La police anglaise a dépensé au cours des derniers mois plus de 1,5 million de livres (1,75 million d’euros) pour se doter de voitures électriques, considérées comme plus respectueuses de l’environnement. Mais comme l’écrit le Daily Mail, les forces de l’ordre regrettent aujourd’hui amèrement leur investissement. Elles jugent ces véhicules tout simplement inutilisables en cas d’urgence ou pour se lancer à la poursuite de suspects. Du coup, les centaines de voitures électriques acquises par les forces de l’ordre du Royaume-Uni sont aujourd’hui surtout utilisées par les officiers pour leurs déplacements personnels… Les rapports de la police anglaise montrent que le temps nécessaire pour recharger les batteries des véhicules électriques et les incertitudes sur leur autonomie restante font qu’il est impossible et même dangereux de les utiliser pour répondre aux situations d’urgence et aux patrouilles qui peuvent nécessiter parfois d’engager des interventions ou des poursuites à grande vitesse. L’autonomie des batteries ne garantit pas non plus qu’une équipe puisse terminer son service et ramener le véhicule. «Les chefs de...

home

Nucléaire: les Chinois, eux, savent construire les EPR

La construction à Flamanville du réacteur nucléaire EPR de nouvelle génération a tourné au cauchemar. Au point de mettre aujourd’hui en péril toute la filière nucléaire française qui était pourtant considérée comme la meilleure au monde. Les travaux de l’EPR de Flamanville, lancés en 2007, devaient se terminer en 2012 pour un coût initial estimé à 3,3 milliards d’euros. La facture devrait dépasser 13 milliards et le démarrage du réacteur n’interviendra pas avant le début de l’année 2023! Mais si les erreurs et les malfaçons se sont multipliées à Flamanville, les EPR chinois ont été construits plus rapidement, à moindre coût, et apparemment bien mieux. Ce n’est donc pas une question de conception des EPR, mais de savoir-faire industriel, de soutien politique à la filière et d’une attitude dans les entreprises et les autorités qui ne consiste pas à chercher avant tout à se mettre à l’abri des critiques et des responsabilités. A Taishan, à 120 kilomètres au sud-ouest de Hong Kong, le premier EPR (Taishan1) a été mis en service en décembre 2018 et le deuxième, Taishan2, en septembre 2019. Ils ont été construits (voir la photographie ci-dessus) par le géant China General...

home

IBM invente une batterie sans métaux lourds

Les batteries lithium-ion, omniprésentes dans les appareils électroniques et dans les voitures électriques, sont une catastrophe pour l’environnement. Elles comportent des quantités importantes de métaux lourds et rares dont le lithium, le cobalt, le manganèse ou le nickel. L’extraction et le traitement de ces métaux est néfaste pour l’environnement, se fait parfois dans des conditions terribles pour les mineurs et émet beaucoup de CO2. Leurs quantités sont aussi limitées. Enfin, le recyclage des batteries est un processus loin d’être généralisé et totalement maitrisé. Produire des batteries avec une technologie plus performante, offrant une plus grande puissance et une recharge plus rapide, et surtout moins polluante est une des conditions indispensables pour réussir la transition énergétique. Un pas vient peut-être d’être franchi par IBM. Le géant historique américain de l’informatique affirme avoir mis au point une batterie à partir de matériaux issus du traitement de l’eau de mer. Non seulement cette batteries serait plus «propre», mais elle offrirait, selon les premiers tests effectués, une bien plus grande densité énergétique (plus de 800 Wh/L) et...

En ligne dès maintenant


Inscrivez-vous à la newsletter de Transitions&Énergies




Agenda

home
Qui fait quoi dans le monde de l’énergie