Transitions & Energies
Nord Stream 2 Wikimedia Commons

L’Allemagne va pouvoir souffler, le gazoduc Nord Stream 2 va entrer en service

L'approvisionnement massif de l'Allemagne en gaz naturel va être maintenant assuré avec l'entrée en service du gazoduc Nord Stream 2 venant de Russie. L'opposition, notamment américaine, à ce qui était considéré à Washington comme un risque inacceptable de dépendance à l'égard de la Russie a été levée. Cela va permettre à l'Allemagne de pouvoir enfin fermer progressivement ses centrales au charbon.

Embouteillage Miami Wikimedia commons

Rouler en ville à 30 kilomètres heures pollue beaucoup plus qu’à 50 km/h

Selon une étude récente du Cerema (Centre d'études et d'expertise sur les risques), un véhicule à moteur thermique qui circule en ville consomme plus et pollue donc bien plus à 30 km/h qu'à 50 km/h. Plus surprenant, à 30 kilomètres heure, il pollue autant qu'à 130 kilomètres heure... On peut légitimement se demander pourquoi les municipalités des grandes villes, à commencer par celle de Paris, généralisent les limites de vitesse à 30 km/h et à partir de quelles études d'impact et de quelles compétences des décisions de ce type sont prises.

VW ID.3

L’Allemagne est devenue le premier producteur de voitures électriques en Europe

Les constructeurs automobiles allemands ont mis du temps à passer à la motorisation  électrique. Il leur a été difficile de tourner le dos aux moteurs thermiques qui ont fait leur succès planétaire et dont ils dominaient la technologie. Mais ils ont fini par prendre ce virage et ont mis des moyens considérables pour dominer aussi cette technologie. Les investissements de Volkswagen, Daimler Benz et BMW se chiffrent en dizaines de milliards d'euros pour chacun des constructeurs. Et ils commencent à porter leurs fruits. La production de voitures 100% électriques a augmenté de 262% en Allemagne au premier semestre de cette année. Et dans quelques mois, la Gigafactory de Tesla à Berlin va commencer à produire...

Partie du Soleil NASA

L’ingénierie solaire reste aujourd’hui une utopie ou une solution de la dernière chance

Rejetée farouchement par les écologistes, ayant toutes les apparences d'une technologie d'apprenti sorcier, l'ingénierie solaire consisterait à répandre dans l'atmosphère des matériaux permettant d'augmenter très légèrement la réverbération des rayons solaires et d'abaisser ainsi les températures. Il s'agirait en quelque sorte de reproduire différemment ce que font naturellement les éruptions volcaniques. Cette technologie est loin d'être suffisamment étudiée et encore moins maitrisée. Mais il faut y consacrer des moyens si, dans quelques décennies, elle pouvait devenir la solution de la dernière chance.

credit Lawrence Livermore National Laboratory

Fusion nucléaire, un pas de géant franchi par un laboratoire américain

La fusion nucléaire est un rêve et une utopie. Il s’agit de la réaction atomique qui se produit au cœur des étoiles. En théorie, un réacteur à fusion serait capable de produire une énergie presque sans limite, sans la moindre émission de gaz à effet de serre et quasiment sans déchets. Des recherches sont menées dans de nombreux pays, notamment dans le sud de la France à Cadarache avec ITER, le plus grand programme scientifique international. Un laboratoire national américain vient de réussir une incroyable avancée. Il a provoqué, via des lasers surpuissants, la fusion d'atomes d'hydrogène qui a permis la production d'une grande quantité d'électricité pendant... 100 trillionièmes de seconde.

En ligne dès maintenant


Inscrivez-vous à la newsletter de Transitions&Énergies




Agenda

home
Qui fait quoi dans le monde de l’énergie