Transitions & Energies

Explosion dans une station d’hydrogène en Norvège

Explosion dans une station d’hydrogène en Norvège

Une explosion s’est produite lundi 10 juin dans une station hydrogène à Sandvika, près d’Oslo, en Norvège. Par précaution, l’enseigne Uno-X a décidé de suspendre temporairement la distribution d’hydrogène aux véhicules sur ses 3 sites dédiés.

L’explosion qui s’est produite près de la gare de Sandvika a été la cause de blessures légères de 2 personnes du fait du déclenchement des airbags de leurs voitures, et d’une évacuation rapide par les secours des personnes se trouvant dans un rayon de 500 mètres.

Des plaques de tôle ont été arrachées et projetées sur la route et les trottoirs témoignant du souffle de l’explosion, mais sans commune mesure avec l’explosion de réservoirs d’essence plus spectaculaire et destructrice. Les dégâts relativement modérés laissent à penser que ce ne serait pas un des réservoirs de stockage qui aurait cédé. Il s’agirait plutôt d’une fuite qui aurait été la cause d’un point d’accumulation en hydrogène.

Toyota et Hyundai qui fabriquent et commercialisent des véhicules à hydrogène ont suspendu temporairement leurs ventes en Norvège. Mais Toyota insiste sur le fait que cela en change en rien son investissement dans le véhicule à hydrogène. «Cela ne change rien à notre vision de l’avenir de l’hydrogène. Il est important pour nous d’insister sur le fait que les véhicules à hydrogène sont au moins aussi sûrs que des véhicules ordinaires. Les réservoirs d’hydrogène sont si solides que vous pouvez tirer dessus avec une arme à feu sans les endommager».

En ligne dès maintenant


Inscrivez-vous à la newsletter de Transitions&Énergies




Agenda

Explosion dans une station d’hydrogène en Norvège
Qui fait quoi dans le monde de l’énergie