Transitions & Energies

Les progrès permanents et spectaculaires des batteries, un fantasme

C'est un mythe entretenu depuis des années par les constructeurs de voitures électriques. Celui des progrès constants effectués par les batteries et les promesses de nouvelles technologies qui vont bientôt permettre d'augmenter considérablement leur...

La marine marchande revient à la voile

Le retour de la marine marchande à voile n'est pas pour demain ni après-demain. Mais utilisée comme un complément et comme un moyen de réduire la consommation et les émissions de gaz à effet de serre des grands cargos qui sillonnent les mers, la...

La demande énergétique mondiale est grandement sous-estimée

Les modèles utilisés par la quasi-totalité des organismes qui font des prévisions et construisent des scénarios de transition surévaluent les économies d’énergie réalisables. S'il est bien possible de décorréler croissance économique et consommation...

Les articles de la catégorie Sciences & techno

Ammoniac Wikimedia Commons

Pas de transition sans ammoniac vert

L'ammoniac est indispensable, notamment pour l'agriculture. Il est aujourd'hui fabriqué avec du gaz naturel et du charbon, mais peut l'être avec de l'hydrogène vert (produit avec de l'électricité décarbonée). C'est le meilleur moyen aujourd'hui de décarboner l'agriculture à condition de rendre l'ammoniac vert économiquement viable. Enfin, l'ammoniac ayant une densité énergétique nettement supérieure aux batteries et même à l'hydrogène, il pourrait servir de carburant, notamment pour le transport maritime.

Earth layers public domain

D’où vient la chaleur de la terre?

La géothermie et la géoénergie sont des renouvelables trop négligés qui offrent pourtant des solutions locales et durables à la transition énergétique. Il s'agit tout simplement de récupérer et utiliser la chaleur naturelle du sous-sol via des nappes d'eau chaude (géothermie) ou des sondes dans la roche (géoénergie). Cette énergie a l'avantage d'être omniprésente et non intermittente. Cet article explique l'état des connaissances scientifiques sur l'origine de la chaleur produite par notre planète.

Etoile de la mort (première version) Copyright Star Wars

Voyages interstellaires, planètes remodelées, villes géantes, comment la science-fiction imagine l’énergie

Les mondes de la science-fiction et plus particulièrement des «space opera», Star Wars, Star Trek, Battlestar Galactica, Dune, Stargate... regorgent de planètes, de vaisseaux, de flottes, de villes, de stations orbitales, d'armes et de technologies utilisant des sources et des formes d'énergies inconnues et considérables. Quelles sont-elles? Certaines d'entre elles ont-elles un fondement scientifique?

Robots automobiles Wikimedia Commons

Robots industriels: rattraper le retard français

Les robots industriels sont aujourd'hui omniprésents, notamment dans les usines électroniques et automobiles. Ils sont un bon moyen d'évaluer la compétitivité et l'importance du tissu industriel d'un pays. Sans surprise, la France est en retard et tente de le combler.

Aerial_view_of_the_Amazon_Rainforest Wikimedia

Ce que l’homme a fabriqué pèse aujourd’hui sur terre autant que la biomasse vivante

Une étude publiée dans la revue Nature par une équipe de scientifiques de l'Institut Weizmann en Israël montre que toutes les constructions et productions humaines ont atteint cette année une masse équivalente à celle de tous les organismes vivants existant sur Terre. Et cette évolution est loin d'être terminée. L'humanité construit, avec de l'énergie, des bâtiments, des monuments, des routes, des véhicules, des produits... à un rythme qui double tous les 20 ans

Navire cheminée Wikimedia Commons

La baisse en trompe-l’œil des émissions de CO2 provenant des énergies fossiles

L'année 2020 aura été marquée par une baisse spectaculaire, de 7%, des émissions de dioxyde de carbone provenant de la combustion des énergies fossiles. Cela est sans précédent, mais reste anecdotique car uniquement lié à la pandémie de coronavirus. Les émissions devraient fortement remonter en 2021. La transition ne peut pas se faire en arrêtant les économies, mais en accélérant la substitution aux énergies fossiles des énergies bas carbone.

gazole-essence-diesel wikimedia commons

Carburants synthétiques, un pis-aller ou une solution miracle?

Les carburants synthétiques offrent en théorie de sérieux atouts. Produits avec du CO2 récupéré et de l'hydrogène vert (fabriqué par électrolyse avec de l'électricité décarbonée), ils permettent de fortement réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ils seraient ainsi un moyen d'améliorer rapidement le bilan carbone du transport dans le monde sans des investissements considérables dans de nouvelles infrastructures et de nouveaux véhicules. Mais ils présentent aussi de sérieux problèmes. Ils sont aujourd'hui bien trop coûteux à produire et ont de nombreux adversaires politiques.

Paris Champs Elysées Wikimedia Commons

Paris connaît encore un pic de pollution en plein confinement!

La circulation automobile est présentée comme la principale responsable de la pollution atmosphérique dans les grandes villes. Une thèse considérée comme inattaquable aussi bien par les décideurs politiques, les écologistes et la plupart des médias. La réalité semble bien plus complexe. Il y a eu trois pics de pollution aux particules fines cette année à Paris, dont deux pendant les confinements marqués pourtant par des baisses sensibles de la circulation routière. Le premier le 28 mars, le second les 26 et 27 novembre... Mais il est difficile de remettre en cause les dogmes.