Transitions & Energies

Le mythe de la croissance verte

Dans un article provocateur publié par le Financial Times, le chroniqueur Simon Kuper s’attaque au scénario idéal de la transition énergétique. Il met le doigt sur une contradiction selon lui insurmontable. L’illusion dans laquelle nous...

Le pétrolier ExxonMobil a-t-il mené des campagnes de désinformation sur le climat?

Cela ne pouvait tomber au plus mauvais moment pour ExxonMobil et ce n’est  certainement pas une coïncidence. Lundi 21 octobre, à la veille du procès de la multinationale devant un tribunal de l’Etat de New York pour diffusion de fausses...

Après les obligations vertes, les «obligations du paradis»

A priori, l’idée peut sembler farfelue. Mais elle pourrait être efficace et orienter une partie de l’épargne et des investissements vers des projets qui ne dégradent pas la nature et réduisent les émissions de gaz à effet de serre. Il...

Les articles de la catégorie Finance

Edmond de Rothschild lance un fonds sur la transition énergétique

Le groupe Edmond de Rothschild et Pearl Advisory annoncent la première clôture de Pearl Infrastructure, un fonds spécialisé dans les infrastructures environnementales en Europe. Il a récolté 162 millions d’euros de souscriptions. Pearl Infrastructure a notamment obtenu le soutien de deux investisseurs stratégiques, la Banque européenne d’investissement (BEI) et la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), à hauteur de 30 millions d’euros chacun. L’intervention de la BEI s’opère dans le cadre du fonds européen pour les investissements stratégiques, aussi appelé «Plan Juncker». Pearl Infrastructure cible 12-15 actifs représentant des investissements en actions de 15 à 40 millions d’euros, dans des sociétés intervenant principalement sur trois thématiques: l’eau, la gestion des déchets et la production d’énergie renouvelable. Pearl Infrastructure a pour ambition de parvenir à lever un total de 250 millions d’euros d’ici à la fin de l’année 2019. Pearl Infrastructure a le label TEEC (Transition Energétique et Ecologique pour le Climat) du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire. La création de Pearl Infrastructure répond à un besoin grandissant: financer les industriels et les...

La Chine et l’arme des terres rares

Dans la bataille commerciale contre les Etats-Unis, la Chine menace aujourd’hui d’utiliser son quasi monopole sur les terres rares. Elle est le premier producteur mondial de ces minerais très utilisés dans les technologies de pointe et dans l’énergie, notamment la fabrication de moteurs et de batteries de véhicules électriques, de cellules photovoltaïques, d’éoliennes et dans l’exploitation pétrolière…  Sur les 170.000 tonnes de terres rares produites l’an dernier dans le monde, 71% (120.000 tonnes) l’ont été par la Chine. Et elle entend riposter à la guerre commerciale lancée par Donald Trump. Plusieurs grands journaux chinois, dont l’organe du parti communiste, le Quotidien du peuple, ont agité mercredi 29 mai, la menace d’un embargo sur une partie des exportations de terres rares vers les Etats-Unis. Le langage employé est très significatif notamment la phrase d’un éditorial du Quotidien du peuple, «Ne dites pas que vous n’avez pas été mis en garde», exactement les termes utilisés par le Quotidien du peuple en 1962 quand la Chine est entrée en guerre contre l’Inde. Les États-Unis qui étaient autrefois l’un des plus gros producteurs...

Renationaliser EDF pour lui éviter la faillite 

À la demande de l’État, la direction d’EDF travaille sur une refonte totale du groupe public. Cette transformation radicale porte le nom de code d’Hercule. On ne pouvait choisir meilleure façon d’illustrer l’ampleur de la tâche. Il s’agit de totalement réorganiser EDF et d’apporter une sécurité financière de long terme au géant électrique français pour lui permettre de gérer la transition énergétique. Le comité stratégique du conseil d’administration d’EDF s’est réunit mardi 28 mai pour examiner les premières pistes. Le 7 juin, les 300 cadres dirigeants de l’entreprise seront consultés et ce sera au tour des organisations syndicales le 20 juin. La feuille de route a été donnée par Emmanuel Macron au président d’EDF, Jean-Bernard Lévy, dont le mandat vient d’être renouvelé pour quatre ans. L’idée directrice est d’isoler la production nucléaire et ses risques financiers du reste du groupe. Cette entité nucléaire pourrait aussi comprendre l’hydroélectrique (les barrages) et serait renationalisée. Il faudra alors que l’Etat débourse environ 8 milliards d’euros pour racheter leurs actions aux investisseurs privés. Une autre entité serait créée et...

Plus de 1800 milliards de dollars d’investissements dans l’énergie en 2018

Les conclusions du dernier rapport annuel de l’Agence internationale de l’énergie (IEA) illustrent les difficultés de la transition énergétique. Les investissements réalisés l’an dernier (2018) dans l’énergie dans le monde se montent à 1.800 milliards de dollars. Ils se sont stabilisés par rapport à 2017. Il s’agit d’une relative bonne nouvelle puisque depuis 2015 les investissements dans l’énergie diminuaient. Mais cela reste très insuffisant. «La principale conclusion est que le monde n’investit pas assez dans les moyens traditionnels pour faire face aux évolutions actuelles de la consommation et n’investit pas assez dans les technologies d’énergies propres pour changer de modèle. Quelle que soit la direction où vous regardez, nous accumulons les risques pour l’avenir», affirme le Dr Fatih Birol, Directeur exécutif de l’IEA. Ainsi dans l’ensemble des investissements, la part des renouvelables (hydroélectrique, éolien et solaire) est en baisse. Elle est tombée à 265 milliards de dollars, son plus bas niveau depuis 2014. Selon l’IEA, cette somme doit doubler pour atteindre en 2030 les objectifs de l’accord de...

Bataille boursière pour le pétrole de schiste américain

Le pétrole de schiste aux États-Unis est devenu le théâtre d’une bataille boursière entre deux géants américains de l’industrie pétrolière. Depuis plusieurs semaines, à coup de dizaines de milliards de dollars, Occidental Petroleum et Chevron tentent chacun de prendre le contrôle de leur compatriote Anadarko. Anadarko a d’abord dit oui à Chevron en éconduisant Occidental Petroleum. À 33 milliards de dollars, l’offre était la plus importante OPA du secteur pétrolier depuis 2015. Deux semaines plus tard, fin avril, Occidental revenait à la charge avec une surenchère astronomique de 57 milliards de dollars. Anadarko a changé d’avis. D’autant plus qu’Occidental a reçu un soutien de taille: celui de la holding du milliardaire Warren Buffet, Berkshire Hathaway. Elle promet d’investir 10 milliards de dollars dans Occidental en cas de rachat d’Anadarko. Anadarko est pourtant loin d’être la société pétrolière la plus rentable et prometteuse du marché. Mais c’est l’une des mieux implantées dans le bassin permien et son rachat permettrait à Chevron ou Occidental de devenir un acteur majeur de ce nouvel eldorado du gaz et du pétrole de schiste aux États-Unis. Depuis une quinzaine d’années, le...

La finance verte a encore du chemin à faire

Si les « fonds verts » se multiplient, le manque de financement reste le premier obstacle à la transition énergétique selon le cabinet d’audit et de conseil Mazars. Il constate dans un récent rapport que de nombreux acteurs financiers conservent une attitude conservatrice à l’égard des investissements « verts », liés à la transition énergétique et au développement durable. Il y a clairement un décalage entre le monde financier et celui de l’industrie et des services. Pour réaliser cette étude, Mazars a interrogé 270 dirigeants et décideurs sur leurs intérêts et leurs actions en lien avec la transition énergétique. Il en ressort que si la majorité des entreprises (57%) placent la transition énergétique parmi leurs priorités, elles annoncent dans un même temps manquer de ressources pour initier de tels projets : seuls 29% des PME et 53% des grands groupes disent pouvoir financer leur propre transition. Car dans le même temps, 54% des investisseurs ne voient pas l’intérêt d’investir dans les actifs bas carbone et 64% des acteurs financiers n’en font pas une priorité. Le problème est logiquement plus criant pour les PME dont 71% ont indiqué éprouver des difficultés à dégager...

«Airbus» des batteries, l’Europe tente de rattraper son retard

Le très médiatique projet de création d’un géant européen de la batterie pour voitures électrique a été officiellement lancé le 2 mai. Financé par des fonds publics et privés pour un total de 5 à 6 milliards d’suris, l’initiative devrait se traduire par la création de trois usines dès 2020 en France et en Allemagne. Une filière complète sera construite qui assurera l’extraction des matières premières, la production des cellules, leur intégration aux véhicules électriques et leur recyclage. Cela devrait créer des milliers d’emplois, développer des compétences et plus encore assurer un début d’indépendance des constructeurs automobiles européens face aux fabricants asiatiques de batteries et notamment chinois qui détiennent un quasi monopole. Aujourd’hui sur ce marché, seuls existent les Japonais, les sud-coréens et les chinois qui détiennent 76% du marché mondial et contrôlent les matières premières entrant dans la fabrication des batteries. L’Europe produit seulement 1% des batteries lithium-ion qui équipent la quasi totalité des véhicules électriques D’un coût aujourd’hui estimé entre 5 et 6 milliards d’euros, ce projet sera financé à hauteur de 1,2 milliard...

Finance : les leaders mondiaux de l’énergie en pleine santé

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Tandis que l’indice Standard & Poor’s 500 a progressé de plus de 13% au premier trimestre 2019, sa meilleure performance depuis dix ans, les entreprises du secteur de l’énergie présentes dans le S&P 500 ont fait encore mieux : + 16,2% en moyenne ! Les vingt plus grosses capitalisations du secteur, présentes dans l’indice, ont même franchi la barre des 20% de hausse en moyenne, entre janvier et mars 2019, avec des pointes à 40% de valorisation pour Devon Energy et Chesapeake Energy, deux producteurs de gaz et de pétrole américains indépendants, respectivement premier et troisième de leur marché. La hausse du prix du pétrole brut n’est pas étrangère à cette flambée des cours des actions des entreprises du secteur de l’énergie. ExxonMobil a également vu son cours progresser de 20% quand Shell et Total n’ont gagné “que” 10% de capitalisation boursière en moins de cent jours..

Dubaï: 13,6 milliards de dollars pour le premier parc solaire du monde

Le parc solaire le plus ambitieux du monde est entré dans sa huitième année de développement. Il devrait être terminé en 2030 dans le désert de Dubaï, la plus grande ville des Emirats Arabes Unis. Il s’agit d’un investissement colossal de la Dubai Energy and Water Authority de 50 milliards de dirhams soit 13,6 milliards de dollars. Les images satellites montrent déjà des kilomètres de cellules photovoltaïques alignés le long de lignes nettes est-ouest. Une fois achevée, la centrale solaire pourrait alimenter en électricité 1,3 million de foyers. Elle fournira alors 5 000 mégawatts. Les phases 1 et 2, sont déjà terminées. Elles comptent 2,3 millions de modules photovoltaïques d’une capacité de 213 mégawatts. La troisième phase en construction ajoutera plus de trois millions de modules photovoltaïques et 800 mégawatts de capacité. Elle sera livrée en 2020. EDF est partenaire de cette phase 3 du projet. Par ailleurs, la base de la plus haute tour CSP (tour d’énergie solaire concentrée) du monde est maintenant terminée. La centrale utilisera des héliostats appelés miroirs pour concentrer la lumière du soleil au sommet de la tour afin de chauffer un flux de sels fondus. La chaleur...