Transitions & Energies
Ligne haute-tension wikimedia commons

L’Ukraine raccordée en urgence au réseau électrique européen


Pour éviter qu’il s’effondre, l’Union européenne a accompli un tour de force en connectant en quelques jours le réseau électrique ukrainien au sien.

Le réseau électrique ukrainien a été raccordé la semaine dernière au réseau européen. Cela doit lui permettre d’être plus stable et moins fragile malgré la guerre, ont annoncé l’Union européenne et l’Ukraine. L’Ukraine était synchronisée avec le réseau électrique russe jusqu’à son invasion le 24 février et avait ensuite fonctionné de manière autonome. Le rapprochement était à l’étude depuis 2017 et a été mis en place en quelques jours à la demande de Kiev. «L’Ukraine est devenue membre de l’union énergétique européenne», s’est félicité le président ukrainien Volodomyr Zelensky. Le réseau électrique moldave a été aussi connecté par la même occasion au réseau européen.

Un moyen d’éviter un effondrement du réseau électrique ukrainien

L’Ukraine risquait un effondrement de son réseau électrique en cas de pertes de moyens de production ou d’arrêt des centrales tombées aux mains de l’armée russe. Désormais, un tel aléa sera plus facilement surmonté.

La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a salué «des valeurs communes, une électricité commune» entre l’Europe, l’Ukraine et la Moldavie. «Nous allons continuer à travailler pour stabiliser leurs système électriques», a-t-elle indiqué. «Nous nous y étions engagés, c’est chose faite: le réseau électrique ukrainien qui fonctionnait depuis le début de la guerre en mode isolé, est connecté depuis ce matin au réseau européen», a surenchéri Barbara Pompili, la ministre française de la Transition écologique. «Cela aidera l’Ukraine à conserver la stabilité de son système électrique, à chauffer les maisons et à garder les lumières allumées dans cette période sombre», a enfin souligné la commissaire européenne à l’Energie, Kadri Simson.

Entso-E, l’association des gestionnaires de réseaux de transport d’électricité européens, a mis en avant le «succès» de la synchronisation de la Moldavie et de l’Ukraine avec l’Europe continentale. La zone couverte par l’Entso-E dépasse les frontières de l’UE et inclut quelque 35 pays de l’Islande à Chypre. «Aujourd’hui, de Lisbonne à Kiev, toutes les machines de production fonctionnent au même rythme… ont la même pulsation», a expliqué Jean-Paul Roubin, directeur de l’exploitation de RTE, le gestionnaire du réseau français, l’un des artisans de ce rapprochement. «Ça permet de la solidarité: lorsqu’il y a un événement dans l’un des pays de la zone, toutes les machines de production de la zone vont venir compenser individuellement cet événement», a-t-il détaillé.

La performance «extraordinaire» des techniciens ukrainiens qui ont travaillé sous les bombes

Laurent Rosseel, cadre de RTE et de l’association des gestionnaires de réseaux de transport d’électricité européens (Entso-E), a salué la performance de ses collègues ukrainiens «extraordinaires» et se souvient de visioconférences menées avec un fond de «bruits de bombes».

Les trois Etats baltes, Estonie, Lettonie et Lithuanie, actuellement arrimés au réseau russe, sont également candidats à un rattachement à celui de l’Europe continentale. Prévu pour les années 2024, 2025, il pourrait être accéléré.

La rédaction

En ligne dès maintenant


Inscrivez-vous à la newsletter de Transitions&Énergies




Agenda

L’Ukraine raccordée en urgence au réseau électrique européen
Qui fait quoi dans le monde de l’énergie