Transitions & Energies

Plus de 50 millions d’Argentins, d’Uruguayens, de Paraguayens, de Chiliens et de Brésiliens privés d’électricité

Plus de 50 millions d’Argentins, d’Uruguayens, de Paraguayens, de Chiliens et de Brésiliens privés d’électricité

Une gigantesque panne d’électricité a privé de courant dimanche 16 juin plus de 50 millions de personnes en Amérique latine. La totalité des réseaux de l’Argentine et de l’Uruguay et partiellement ceux du Paraguay, du Chili et du sud du Brésil ont sauté. Il a fallu de nombreuses heures avant qu’ils commencent à être progressivement rétablis.

«Une faille massive du système d’interconnexion électrique prive d’énergie toute l’Argentine et l’Uruguay», a indiqué peu après 7 heures du matin, heure locale, la compagnie Edesur Argentina. La société uruguayenne UTE a déclaré pour sa part «qu’un mauvais fonctionnement du réseau argentin a touché le système interconnecté, privant de service tout le territoire national, et plusieurs provinces de pays voisins».

Selon le réseau Edenor, qui contrôle 20% du marché argentin, la panne aurait pour origine une défaillance de deux lignes à haute tension de 500.000 volts du barrage de Yacyretá sur la rivière Paraná non loin du Paraguay. La ligne aurait sauté «sans intervention humaine» forçant un arrêt automatique de sécurité qui s’est propagé en chaîne à tous les réseaux interconnectés. La compagnie nationale argentine Edesur a apporté d’autres précisions indiquant que la défaillance est celle de lignes à haute tension reliant le barrage de Yacyretá et le barrage de Salto Grande sur la rivière Uruguay.

L’Argentine, qui compte 44 millions d’habitants, et l’Uruguay – 3,4 millions – partagent un système d’interconnexion électrique centralisé sur le barrage binational de Salto Grande, situé à 450 kms au nord de Buenos Aires et à 500 kms au nord de Montevideo.

 

 

En kiosque actuellement


Inscrivez-vous à la newsletter de Transitions&Énergies




Agenda

Plus de 50 millions d’Argentins, d’Uruguayens, de Paraguayens, de Chiliens et de Brésiliens privés d’électricité
Qui fait quoi dans le monde de l’énergie