Transitions & Energies

Le graphène pourrait révolutionner les véhicules électriques

Le graphène pourrait révolutionner les véhicules électriques

Et si les supercondensateurs devenaient enfin une vraie alternative aux batteries pour alimenter les véhicules électriques? C’est une possibilité mise en avant par le magazine Wired. Les supercondensateurs, au lieu de stocker l’électricité sous forme chimique comme une batterie, la stocke dans un champ électrique. Comme il n’y a pas de réaction chimique, ils ne se dégradent pas au fil du temps comme les batteries lithium-ion qui par ailleurs sont grandes consommatrices de métaux rares. Le vrai avantage des supercondensateurs est qu’ils se chargent très rapidement, en quelques minutes. Mais ils ont de sérieux inconvénients.

Il y a deux raisons essentielles pour lesquelles nous n’avons pas de supercondensateurs à la place des batteries dans nos véhicules électroniques et nos outils électroniques. Ils stockent moins d’énergie avec la même taille et surtout se déchargent en quelques heures. Mais des chercheurs sont peut-être en train de trouver la solution, elle a pour nom graphène, l’un des matériaux les plus excitants… et les plus décevants.

Le graphène a été découvert en 2004 à l’Université de Manchester. Il est constitué d’atomes de carbone combinés dans une structure hexagonale. Il est très solide, léger, avec une surface importante et est un excellent conducteur d’électricité et de chaleur. Mais 15 ans après sa découverte, les promesses du graphène ne se sont toujours pas matérialisées.

Peut-être dans les supercondensateurs dont il peut avec sa grande surface considérablement améliorer les performances et en faire un moyen de stocker l’électricité efficace et compétitif. Il pourrait contribuer à fabriquer des smartphones qui se rechargent en quelques secondes et des voitures qui se rechargent quand elles sont arrêtées à un feu rouge.

Il y a encore beaucoup de travail à accomplir avant que les supercondensateurs au graphène deviennent une véritable alternative aux batteries lithium-ion. Une première étape pourrait être la construction de systèmes hybrides: des supercondensateurs qui se rechargent très rapidement et des batteries pour le stockage de plus long terme.

 

En kiosque actuellement


Inscrivez-vous à la newsletter de Transitions&Énergies




Agenda

Le graphène pourrait révolutionner les véhicules électriques
Qui fait quoi dans le monde de l’énergie