Transitions & Energies

Les Français pas convaincus par la transition énergétique

Les Français pas convaincus par la transition énergétique

Une enquête d’opinion Ifop-Primagaz baptisée «Réussir la transition énergétique dans les territoires», réalisée en mai et en juin 2019, montre le scepticisme des Français sur les objectifs du gouvernement de réduction des émissions de gaz à effet de serre. La majorité des personnes interrogées pense que le pays ne parviendra pas à diviser par six les émissions de CO2 d’ici à 2050. Seulement 40% des Français jugent cet objectif crédible. Ils sont 46% à estimer qu’il ne sera «probablement pas» atteint et 14% à être «certains» qu’il ne le sera pas.

Sans surprise, les différences d’opinion sont sensibles selon les générations. Ainsi 54 % des 18-25 ans pensent que l’objectif peut être atteint en trente ans. Cette proportion descend à 41% pour les 25 et 34 ans et à 39% au-delà de 35 ans.

Le chauffage au fioul a fait aussi l’objet du sondage notamment parce que Primagaz voit avec la fin annoncée des chaudières au fioul une opportunité de promouvoir le biogaz, surtout dans les territoires. Les réponses illustrent bien l’ambivalence des Français. Ils jugent à 74% que se débarrasser du chauffage au fioul est une bonne chose, mais une large majorité (57%) pense que cela ne se fera pas dans les dix ans, comme annoncé par les pouvoirs publics. Un pourcentage qui atteint 66% dans les communes rurales et 75% chez les utilisateurs de fioul…

Dernier point essentiel du sondage, quand les Français choisissent l’énergie avec laquelle ils se chauffent, le coût est le premier critère et pèse bien plus lourd que l’écologie, qui n’arrive qu’en cinquième position sur six…

En kiosque actuellement


Inscrivez-vous à la newsletter de Transitions&Énergies




Agenda

Les Français pas convaincus par la transition énergétique
Qui fait quoi dans le monde de l’énergie