Transitions & Energies

Pourquoi la France est maintenant sous la menace de pénuries d’électricité

Contrairement à ce que dit Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique, la fragilité nouvelle du système électrique en France n'est pas la conséquence d'un manque d'économies d'énergie ou du trop grand poids du nucléaire. Elle est la...

Ce que l’élection de Joe Biden signifie pour l’énergie aux Etats-Unis

L'administration Biden devrait avoir une politique énergétique très différente de celle de l'administration Trump. Elle devrait notamment être beaucoup moins favorable à l'industrie pétrolière et gazière et favoriser le solaire, l'éolien et les...

La vulnérabilité des réseaux électriques inquiète l’AIE

Pour l'Agence internationale de l'énergie, la transition qui passe par une augmentation rapide de la consommation et de la production d'électricité et le développement des renouvelables, dont la production est intermittente pas nature, représente un...

Les articles de la catégorie Renouvelable

Partie du Soleil NASA

L’Etat s’attaque aux rentes du photovoltaïque

Certains contrats signés par l'Etat il y a plus de dix ans et garantissant le prix d'achat assurent une rentabilité considérable à des producteurs d'électricité photovoltaïque. Le gouvernement a décidé de les remettre en cause pour économiser des centaines de millions d'euros par an. Mais ce faisant, il prouve une fois encore que les engagements de l'Etat ont très peu de valeur... même une décennie après la signature de contrats.

La filière éolienne a du souci à se faire

Le développement massif de l'éolien en France, prévu notamment dans la Programmation pluriannuelle de l’énergie 2023-2028, semble déjà compromis. Il ne se passe plus une semaine sans que l'installation d'éoliennes fasse l'objet quelque part en France de contestations et de recours juridiques et administratifs qui souvent aboutissent. L'éolien est ainsi devenu un élément de l'opposition entre la France périphérique et celle des métropoles.

Usine géothermique

La géothermie, une solution à la hausse des températures

La géothermie est une forme d'énergie renouvelable négligée en France au cours des dernières décennies. Et pourtant elle possède de nombreux avantages. Elle émet très peu de gaz à effet de serre et est par définition une source d'énergie qui ne nécessite aucune importation. Elle peut servir à la fois à produire de la chaleur, de l'électricité et... du froid.

Thunderstorm wikimedia commons

Renouvelables, ils produisent toujours trop ou trop peu d’électricité

L'électricité renouvelable, notamment éolienne et solaire, présente des défis considérables pour la solidité des réseaux électriques. Sa production est intermittente et aléatoire. Elle est trop faible, notamment pour des raisons techniques, pendant les périodes de canicule, ou trop abondante à d'autres périodes. Pour passer massivement aux renouvelables, le stockage est la seule solution. Cela explique l'engouement actuel pour l'hydrogène vert, produit par électrolyse.

Panneaux solaires en Californie à la base aérienne Nellis

Les plus anciens panneaux solaires commencent à mourir, il va falloir les recycler

Si l'énergie solaire, en général, et les panneaux photovoltaïques, en particulier, sont amenés à jouer un rôle majeur dans la transition énergétique, leur recyclage en fin de vie est une question compliquée. Elle l'est techniquement et économiquement. D'ici 2050, il pourrait y avoir jusqu'à 78 millions de tonnes de panneaux solaires en fin de vie qui sont des déchets électroniques contenant des matières premières coûteuses à extraire et parfois toxiques. Il est impératif de les recycler. L'Europe et plus particulièrement la France peuvent être données en exemple. Le reste du monde se hâte lentement...

Solar_panels_on_a_roofwikimediacommons

Le coût des aides aux énergies renouvelables augmentera cette année

Les éoliennes et les panneaux solaires bénéficiant à la fois d'un accès prioritaire au réseau électrique et de tarifs garantis par l'Etat, le coût du soutien aux renouvelables a beaucoup augmenté pendant la pandémie. La forte baisse de la consommation pendant le confinement a provoqué une chute des prix de l'électricité dans toute l'Europe et mécaniquement une augmentation du coût des subventions.

Usine géothermique

«Sur le long terme, c’est toujours la géothermie qui gagne»

Dirigeant et fondateur de la société GPC IP, spécialisée depuis 1998 dans l’exploration et l’exploitation des fluides du sous-sol, Pierre Ungemach a une expérience de plus de quarante ans en géophysique. Il a dirigé dans les années 1980 le programme de recherche géothermique de la Commission européenne. Il répond aux questions de Transitions & Energies. Entretien paru dans le numéro 5 du magazine Transitions & Energies. -T&E : La géothermie semble être une source d’énergie idéale. Elle n’émet quasiment pas de gaz à effet de serre, elle est renouvelable, elle n’est pas intermittente comme l’éolien et le solaire, elle est locale. Il s’agit d’une technologie mature et si elle demande initialement des investissements importants, les coûts de fonctionnement sont réduits. Comment se fait-il que la géothermie ne soit pas devenue une priorité nationale ? Mais d’abord, est-ce que le potentiel est important en France ? -Pierre Ungemach : Le potentiel est inégal. Il est validé et important en Île-de-France et dans le fossé rhénan. Dans le bassin parisien avant tout pour le chauffage et en Alsace, on peut produire de l’électricité. Il existe aussi, mais il demande à être étudié de façon approfondie...

Nikola Motor Camion hydrogène

Pourquoi l’Allemagne mise tant sur l’hydrogène

En investissant des milliards d'euros dans l'hydrogène vert, produit sans émissions massives de gaz à effet de serre, l'Allemagne espère remédier aux problèmes de sa révolution énergétique, la fameuse Energiewende. A savoir, l'intermittence et le caractère aléatoire de la production d'électricité provenant des renouvelables. L'hydrogène est aujourd'hui le meilleur et presque le seul moyen de stocker massivement de l'électricité.

ottmar-edenhofer

Ottmar Edenhofer: «Il ne faut pas perdre une décennie de plus»

Directeur et économiste en chef du Potsdam Institute for Climate Impact Research, Ottmar Edenhofer est un des principaux experts mondiaux en matière de politique énergétique et environnementale. Titulaire de la chaire d’économie du changement climatique à l’Université technique de Berlin, il nous explique en quoi, selon lui, la crise déclenchée par la pandémie de la Covid-19 pourrait être finalement une aubaine pour relancer la transition énergétique dans le monde.
Article paru dans le numéro 5 du magazine Transitions & Energies.

Ligne haute tension

Fusionner les réseaux électrique (RTE) et de gaz (GRT) pour accélérer le développement des renouvelables et de l’hydrogène

Fusionner les réseaux électrique (RTE) et de gaz (GRT) pour permettre d'accélérer le développement des renouvelables et de l'hydrogène est un projet à la fois ambitieux et risqué. Le réseau de gaz serait utilisé pour stocker l’excès d’électricité renouvelable et nucléaire en le transformant en hydrogène. Le gouvernement n'y est pas insensible. Cela lui permettrait de montrer qu'il agit pour la transition énergétique. Mais les oppositions sont nombreuses tout comme les obstacles financiers et techniques.