Transitions & Energies

Australie: le gaz naturel remplacé progressivement par de l’hydrogène dans des millions de foyers

Flamme Gaz Naturel Wikimedia Commons

Les 6,5 millions de foyers en Australie qui sont alimentés aujourd’hui en gaz naturel verront bientôt une part de cette énergie être remplacée par de l’hydrogène. D’ici 2022, il ne s’agira pas de plus de 10%. Mais l’ambition à terme est de remplacer totalement le gaz naturel par de l’hydrogène vert.

Il s’agit d’une petite révolution silencieuse. Des millions de ménages australiens seront bientôt approvisionnés, sans forcément le savoir, en hydrogène vert à la place de gaz naturel. Il s’agit d’une initiative soutenue par le gouvernement fédéral et plusieurs Etats à laquelle participent les sociétés françaises Engie et Neoen. Elles ont créé avec AuSnet services l’Australian Hydrogen Centre ou AHC. Il prévoit d’injecter jusqu’à 10% d’hydrogène vert dans tous les réseaux de distribution de gaz naturel d’ici la fin de l’année 2022.

Il y a aujourd’hui 6,5 millions de foyers en Australie qui sont alimentés en gaz naturel. Les premières villes du pays qui recevront également de l’hydrogène seront Adélaïde et Melbourne. L’hydrogène vert est produit sans émissions de gaz à effet de serre par électrolyse à partir d’électricité renouvelable solaire ou éolienne.

Développer une voie vers 100% d’hydrogène

Ce n’est qu’une première étape. Après 2022, l’AHC entend augmenter progressivement la part de l’hydrogène circulant dans les infrastructures de gaz naturel. Son ambition affichée est de «développer une voie pour faire la transition vers des réseaux 100% hydrogène» dans tout le pays.

Pour soutenir le projet de l’AHC, l’Agence australienne des énergies renouvelables a apporté 1,28 million de dollars australiens sur un investissement total initial de 4,15 millions (2,26 millions d’euros). Les gouvernements d’Australie méridionale (South Australia) et de Victoria apporteront également respectivement 120.000 et 500.000 dollars australiens. Le ministre de l’énergie et des mines d’Australie méridionale, où se trouve le siège de l’AGC, s’est félicité publiquement du lancement du projet «considérant nos considérables ressources éoliennes et solaires qui nous donnent un avantage naturel important…». En 2019, cet État a annoncé des plans de production et d’exportation très ambitieux d’hydrogène vert dans l’ensemble de la région Asie-Pacifique.

Enfin, techniquement l’AHC pourra s’appuyer sur un programme de test en cours au Hydrogen Park South Australia qui consiste à injecter de l’hydrogène renouvelable à hauteur de 5% dans un réseau de gaz naturel desservant 710 foyers.

En ligne dès maintenant


Inscrivez-vous à la newsletter de Transitions&Énergies




Agenda

Australie: le gaz naturel remplacé progressivement par de l’hydrogène dans des millions de foyers
Qui fait quoi dans le monde de l’énergie